- Page 5

  • Honnelles: Bilan à l'A.L.E.

    Pin it!

    L'Agence Locale pour l'Emploi de Honnelles vient de dresser le bilan de ses activités 2010. Du côté des services proposés spécifiquement par l’A.L.E., on dénombre une quarantaine de prestations mensuelles. Chez des particuliers pour le jardinage mais également dans les écoles pour les garderies et d’autres activités parascolaires. Du côté des titres-services, 350 utilisateurs restent demandeurs, dont une cinquantaine pour le service de repassage. Avec 43 personnes engagées au 31 décembre 2010, ce département reste également un important vecteur d’emplois. En 2011, le président Jacques Maesschalck ALE, bilan 2010et son équipe proposeront des formations « premiers soins » qui permettront aux agents d’intervenir en cas de besoin. Un plus quand on est en contact régulier avec des personnes âgées ou de jeunes enfants.

    Lien permanent Imprimer
  • Hensies: Classes vertes avant le congé!

    Pin it!

    Hensies Classes Vertes.jpg

    Juste avant de profiter d'un congé bien mérité, les élèves de 1ère et 2ème primaires de l'école du centre de Hensies (classe de Mme Laurence et de M. Aurélien) et les élèves de 1ère, 2ème et 3ème primaires de l'école de Montroeul (classe de Mme Julie et Mme Catherine) sont allés en classes vertes à Roisin. De quoi découvrir un environnement superbe riche de légendes et sillonné jadis par des personnages célèbres (Verhaeren, Moneuse, etc.). Faune, flore et sujets historiques feront l'objet de diverses leçons à la rentrée. Vive l'école buissonnière?

     

  • Angre: Crossage de Carnaval

    Pin it!

    Crossage; Angre

    A Angre, les dimanche, lundi et mardi de Carnaval sont dédiés au crossage en rues. Le "cholage", comme on dit ici. Pendant trois jours, les habitants et leurs amis poursuivent leurs "cholettes" d'un café à une buvette. Munis du célèbre "chambot", une crosse sans doute façonnée dans le bois dont on faisait jadis les jambes. Certains y perdent parfois la tête. D'autres leur temps. Quelques-uns le nord. Mais jamais personne n'y a perdu le sens de l'humour. Un survivance folklorique à (re)découvrir.

    Lien permanent Imprimer