récolte de vélos

  • Haut-Pays: Hygea nous informe.

    Pin it!

    Blog Vélo Hygea.JPG

    Ci-dessous, le communiqué transmis par l’Hygea à la suite de la grande récolte de vélos organisée samedi dernier dans les parcs à conteneurs (cf. article précédent). Désormais vous en connaissez un rayon sur la question…

     

    « Ce samedi 28 avril 2012, l’Hygea organisait, pour la 6e année consécutive en collaboration avec un grand nombre d’intercommunales wallonnes de gestion des déchets, une collecte de vélos en bon état dans les Ecoparcs, au profit de diverses associations locales, dans un souci de promotion des principes du réemploi et de la réutilisation.
    Pas moins de 2.209 vélos de tous types ont été rassemblés dans l’ensemble des Ecoparcs mobilisés pour l’opération. Pour les Ecoparcs de la zone Hygea, ce sont plus de 200 vélos en bon état qui ont été collectés lors de cette journée d’action.
    Don, réparation, réutilisation, …
    En participant à cette action menée à l’échelle de la Wallonie, les citoyens ont posé un geste en faveur de l’environnement (mise en avant du principe de réutilisation comme rappelé dans le slogan « Un vélo sympa servira deux fois ! ») mais également en faveur de l’économie sociale (réparation des vélos collectés). Effectivement, une partie des vélos récupérés seront réparés par des associations locales, permettant notamment à des jeunes de se former au métier de réparateur et in fine de soutenir l’action sociale.
    Le meilleur déchet est celui qui n’existe pas ! Lorsqu’un bien ne nous semble plus utile, notre 1er  réflexe est encore souvent de le jeter. Nous alimentons ainsi l’immense masse des déchets. Avant de nous en débarrasser posons-nous les questions suivantes : peut-il encore servir à quelqu’un ? Est-il encore en bon état ?

    Merci !
    Hygea tient à remercier non seulement, la population qui s’est massivement mobilisée, mais également les nombreuses associations partenaires (Croix-Rouge : section locale de Boussu, CPAS d’Hensies et de Binche, la régie des quartiers de Colfontaine, le service jeunesse de Seneffe, etc.) assurant la deuxième vie aux vélos récupérés, ainsi que les préposés des Ecoparcs ».