police

  • Quévy: La police veille.

    Pin it!

    Blog Police.jpg

    Marc Garin, Chef de cCrps de la Zone de Police de Mons-Quévy, nous a fait parvenir un avis que nous publions in extenso. Et qui devrait rassurer un grand nombre d'habitants dans l'entité frontalière.

    « Dans le cadre de menaces pour la sécurité publique, la bourgmestre de Quévy, Florence Lecompte, épaulée par les services de la zone de police Mons-Quévy, a été amenée à prendre un arrêté de fermeture d’une durée de trois mois à l’encontre de la discothèque « Le Mosa » située route de Mons-Maubeuge, 5 à 7041 Quévy.  Cette discothèque se voit donc contrainte de fermer momentanément ses portes en attendant que ses exploitants puissent prendre toutes les mesures de sécurité afin de s’assurer que les clients fréquentant l’établissement ne soient plus à l’origine ou victimes de faits menaçants l’intégrité physique et d’une manière générale la sécurité publique.

    En effet, ces dernières semaines, différents faits judiciaires ont vu leur origine au sein de l’établissement, c’est ainsi que des coups de feu, des bagarres et l’usage de couteaux ont été mis en évidence par les services de police. L’ensemble de ces faits revêtant un caractère grave et préoccupant pour la sécurité publique, ont amené la bourgmestre à prendre cette mesure dans le souci de la sécurité des citoyens. Dans un registre différent, les services de la zone de police Mons-Quévy ont été amenés, ces deux dernières semaines, à intensifier le degré de sécurisation sur l’entitéde Quévysuite à une « épidémie » de vols dans habitation. Suite à plusieurs de ces faits, une réunion a été programmée avec les habitants de Aulnois et Goegnies afin d’informer la population que des mesures ont été prises, en partenariat, avec la police fédérale, pour concentrer les patrouilles sur ces entités afin de rétablir un climat de sécurité et avec les services de prévention pour prodiguer des conseils dans le cadre de la sécurisation des habitations. Une réunion d’évaluation a eu lieu et d’une manière générale, la population a pu percevoir un retour à la tranquillité et les statistiques en terme de criminalité ont démontré que cette dernière semaine, ces entités n’ont plus enregistré de vols dans habitation. D’autres réunions d’information seront programmées à l’avenir afin que les services de police puissent être encore davantage à l’écoute des préoccupations de la population et des contacts ont été programmés afin d’avoir des impressions en temps réel du sentiment de sécurité de la population de ces entités ».

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Imprimer