incendie

  • Roisin: L'Appui détruit par le feu!

    Pin it!

    Blog Appui Feu 1.jpg

    Alors que la direction, le personnel et les résidents de l'Appui devaient fêter ce week-end le 15ème anniversaire de l'institution, un incendie a ravagé le bâtiment résinois ce jeudi en soirée. C'est un des résidents qui a bouté le feu à sa chambre. Les flammes ont ensuite vite gagné le 1er puis le 2ème étage. Et ce malgré l'intervention des pompiers quiévrainois, venus en nombre et avec un imposant matériel.Blog Appui Feu 2.jpg Dont des ambulances. On s'en doute: la désolation régnait dans ce quartier typique de l'ancienne gare résinoise. Codirecteur très marqué par ce qu'il vivait en direct, Didier Desoil nous a confié: "Heureusement que les 15 résidents ont vite quitté les lieux et ils ont été rapidement  dirigésBlog Appui Feu 3.jpg vers notre autre établissement ouvert à Meaurain. C'est là qu'ils passeront la nuit. Nous avons aussi contacté des familles afin qu'elles prennent en charge, dans la mesure du possible, certaines personnes pendant quelques jours". Egalement présent sur les lieux, le président de l'ASBL, M. Beugnies, a vite constaté les dégâts tandis que les pompiers déblayaient les premiers gravats. Quant au bourgmestre honnellois Bernard Paget, il explique: "Nous avons rappelé du personnel pour le cas où. Il a acheminé une quinzaine de matelas à Meaurain. Avec l'aide de la police, nous allons sécuriser l'accès au site. Et l'on verra quelle aide nous pourrons ensuite apporter selon les demandes. Heureusement, il n'y a apparemment ni victime, ni blessé. Mais psychologiquement, c'est très dur pour tout le monde. Nous comptions venir ici samedi pour fêter les 15 ans...".Blog Appui Feu 4.jpg Nous avions effectivement évoqué, au début de semaine, les festivités prévues sur le site pendant trois jours. Et aussi salué l'engagement de toute l'équipe encadrant ici des personnes mentalement déficientes et, parfois, malades. Présent à Roisin depuis 2002, le résident qui a bouté le feu était donc un habitué des lieux. Rien ne laissait présager son acte. Didier Desoil précise: "Il s'est barricadé dans sa chambre avant de mettre le feu à sa garde-robe. Heureusement le personnel présent a réussi à forcer le passage pour le libérer. Mais rien à faire alors contre les flammes qui se propageaient à une vitesse folle!"Blog Appui Feu 5.jpg. Maigre consolation face à la légitime désolation des responsables: le rez de chaussée a été relativement épargné et il semble que les dossiers administratifs soient intacts. Quant au parc adjacent, véritable jardin extraordinaire, il n'a en rien souffert du sinistre. Rappelons, pour terminer, que le bâtiment était jadis "Hôtel des Voyageurs" lorsque fonctionnait encore la gare frontalière qui lui fait face. Un témoignage architectural que l'on espère voir revivre le plus tôt possible avec le retour de L'Appui en ses murs. Mais pour le moment, c'est le chagrin qui prédomine. Cela se comprend aisément...

     

    Lien permanent Imprimer