eros center

  • Quiévrain: Eros Center: les réactions.

    Pin it!

    Eros Center 2.jpg

    Il fallait s'y attendre: l'annonce de la création possible d'un Eros Center à Quiévrain en a fait réagir plus d'un(e).

    Ainsi, la section locale des Femmes Prévoyantes Socialistes nous a fait parvenir ce communiqué lapidaire: "Non à l'exploitation sexuelle de la femme! No pasaran! Que les promoteurs d'un tel projet sachent que, pour le concrétiser, ils devront nous passer sur le corps".

    Par ailleurs une congrégation religieuse bien connue dans le centre-ville prévient: "Décidément, il semble que l'Idea ne sache plus à quel saint se vouer pour attirer des investisseurs. S'il le faut, nous achèterons nous-mêmes le terrain pour éviter un tel blasphème. L'argent aura au moins l'odeur de la sainteté! Que le groupe financier en question se le tienne pour dit: son projet scandaleux, il peut faire une croix dessus!"

    Ceci dit, d'autres intervenants sont plus nuancés. Ainsi, du côté des TEC Hainaut, on nous explique: "Dans la perspective de l'arrivée du tramway de Valenciennes en gare quiévrainoise, nous pourrions demander aux investisseurs du projet de financer une partie du tracé allant de la frontière à la station. Nous comptons prendre langue dès que possible avec leur porte-parole, Margot De Michet".

    Plus surprenant, l'intérêt rencontré par les décideurs de "Mons, Capitale Culturelle 2015". Un des responsables nous déclare: "Dans une ville comme Amsterdam, la culture côtoie depuis longtemps le sexe sans le moindre problème. Les exigences de l'esprit ne doivent jamais négliger les appétits du corps. La présence d'un Eros Center non loin de Mons serait un atout pour attirer ceux qui pensent que Mons 2015 se limiterait à une succession de masturbations intellectuelles..."

    Du contre et du pour donc, pour un projet qui fait visiblement des vagues. Mais qui, selon nos sources, tomberait pourtant déjà à l'eau. Du moins à partir de ce 2 avril...

  • Quiévrain: Bientôt un Eros Center?

    Pin it!

    Quiévrain Eros.JPG

    Désespérement vide depuis des années, la Zone Idea située à l'entrée de Quiévrain pourrait bientôt trouver affectation. En effet, un groupe germano-russe s'est porté acquéreur afin d'y construire un Eros Center. Margot De Michet, porte-parole belge du groupe, nous déclare: "Le site a, pour nous, plusieurs avantages évidents. Il est excentré par rapport au centre-ville, ce qui réduit les éventuelles nuisances. Il est situé non loin de la gare, ce qui nous ouvre des perspectives en terme d'attractivité. Et un Ravel débouche à deux pas, un plus pour les clients de proximité qui veulent y arriver de façon discrète". Ajoutons qu'il est aussi proche du parc à conteneurs: pratique pour évacuer le matériel usagé.

    Et quid des emplois créés? Notre interlocutrice poursuit: " Nous envisageons des formations qualifiantes avec le Forem. Avec stages en immersion dans nos deux sites déjà en activité en Wallonie: Hannut et Loncin. Mais les demandeurs d'emploi peuvent saisir l'occasion à bras le corps. Car nous aurons aussi du personnel masculin. Le marché du sexe ne doit pas être sexiste. Il restera à envisager la question du travail de nuit avec les syndicats. Mais c'est clair: il n'y aura pas de travail en noir! Signalons aussi que, pour fidéliser la clientèle, nous proposerons des cartes de membres..."

    Du côté de l'Idea, on se refuse à tout commentaire. Quoiqu'un responsable désireux de garder l'anonymat, constate: "Cela fait des années que, pour trouver des investisseurs sur ce site, c'est le bordel! Et donc pourquoi pas? Le site est déjà entièrement viabilisé. Mais peut-être faudra-t-il refaire les trottoirs...". Quant au Collège, il reste actuellement muet comme une carpe. Mais nul doute qu'après les tracas engendrés par l'ouverture d'un bar à champagne à la rue des Wagnons, les édiles y réfléchiront à deux fois. Pas question de foncer tête baissée dans un dossier forcément chaud. A plus d'un an des élections, il faut assurer ses arrières. Et surtout ne pas faire le lit de l'extrême-droite.  D'autant plus qu'un haut fonctionnaire local a quand même bien voulu nous confier: "Pour le moment, la priorité des priorités, ce sont les nids de poule! Et je doute que pour le PS, l'important ce soit l'Eros..."

    A bonne source, nous apprenons qu'une première rencontre devrait avoir lieu, dans un lieu tenu secret, entre le groupe en question et les autorités communales ce 1er avril. Nous vous tiendrons évidemment informés du suivi du dossier en allant dès que possible à la pêche aux nouvelles. Même si ça doit provoquer des remous, pas question pour nous de noyer le poisson...

     

    Lien permanent Imprimer